top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurAdesh Aarti Kaur

Un aperçu sur la Mort Consciente





De nombreux enseignement nous apprennent que la mort est le moment le plus important de la vie et que le but de la Vie est de se préparer à la mort. Au moment de notre dernier souffle, si nous nous souvenons de notre pratique, l’âme peut être élevée pour s’échapper du corps par le chakra de la couronne, la 10ème porte, afin que nous puissions accéder plus facilement aux Éthers Bleus.

La mort conscience est le fait « d’approcher l’inévitable moment du passage de l’âme de ce royaume au suivant, avec une perspective yogique » dit Guru Dharam.

Mais comment se préparer consciemment au processus de la mort ?

 

Notre pratique est notre meilleur outil pour aborder la mort en toute conscience.

Lorsque nous méditons et que nous atteignons le Samadhi, nous faisons l’expérience de la qualité de stabilité dans la compréhension du fait d’être Un avec la Conscience. Pour Dharma Singh, la stabilité semble être la qualité la plus importante à laquelle il faut se connecter au cours du processus de la mort. Il compare le processus de la mort au processus de crise et explique que chaque crise vécue dans cette vie est un entrainement vers la mort. « Lorsque nous traversons consciemment le processus d’une crise, nous pouvons l’adapter au processus de la mort tant ces deux procédés sont identiques ».

La stabilité joue un rôle clé lorsque le corps change au moment de la mort. L’âme a besoin d’être forte et de se connecter à la qualité de la stabilité pour rester concentrée lors du processus de « broyage divin »

Au cours de ce processus, nous passons en revue notre vie, nous devons méditer sur l’Infini, et le corps pranique quitte le corps physique. Pour Sat Atma Kaur « C’est le moment le plus important de notre vie pour nous libérer. » Lorsque nous revisitons notre vie, nous sommes en mesure de nous libérer de notre Karma si nous réussissions à rester dans le mental neutre ou positif et que nous réussissons à ne pas nous juger. « Si nous ne sommes pas dans un état d’élévation, cela peut être un moment dévastateur »

L’âme est face à un choix : celui de fusionner avec l’Un, un chemin froid et inconnu, ou celui de poursuivre avec le monde que l’on connait déjà, un chemin chaleureux et familier. Pour sortir de la loi du Karma, le chemin inconnu est celui à suivre car c’est celui qui nous permettra de fusionner avec la Conscience, mais ce chemin étant inconnu, il requière beaucoup de détermination pour s’y engager.

Juste avant que le corps pranique ne quitte le corps physique, nous pouvons rentrer en contact avec l’infinité Divine si nous recitons un Pran sutra qui assistera l’âme a s’élever a travers le champ électromagnétique de la Terre pour atteindre les Éthers bleus pour nous donner l’expérience de la fusion avec l’Un.

 

Se préparer à une mort conscience vient d’une vie vécue en conscience. Alors comment choisissons-nous de vivre notre vie ?

Un mode de vie yogique et conscient nous permettra de rentrer en contact avec les enseignements.

Notre pratique nous apprendra à élever notre énergie pour connaitre et expérimenter Samadhi, le mental neutre et la stabilité.

Se familiariser avec le processus de la mort en répétant notre mort en méditation, en visualisant le voyage jusqu’aux Éthers bleus nous donnera de la clarté sur ce à quoi nous pouvons nous attendre.

Apprendre et réciter les  Pran sutras  régulièrement entraînera une habitude et cultivera la conscience pour avoir la présence d’esprit d’appliquer ces enseignements une fois le moment critique arrivé.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur le sujet et être guidés à travers la vie, les changements, la perte et la mort, je vous recommande de lire Dying into Life de Jivan Joti Kaur Khalsa.

 

« Que devons-nous savoir sur la mort ? »

YB répond « Si vous connaissez le Kundalini Yoga, vous saurez tout ce que vous devez savoir. »

 

6 vues0 commentaire
bottom of page